Université Charles-de-Gaulle Lille 3

lille

Rattaché au Laboratoire de Recherche C.E.A.C. (Centre d’Etude des Arts Contemporains), le parcours en études cinématographiques de l’Université de Lille se situe dans un cadre de collaboration privilégié avec les disciplines dédiées à l’étude des arts de la scène, de la danse, de la musique et des arts plastiques.

Son orientation spécifique d’enseignement et de recherche considère le « Cinéma » au sens large, de ses premières formes chronophotographiques jusqu’à ses multiples dispositifs médiatiques contemporains. Elle se répartit en trois axes de directions :

lille-imacsite2015_1

Dans ses activités de formation et de recherche, le parcours cinéma de l’Université de Lille aborde les œuvres audiovisuelles en les rapportant à de grandes approches transversales, complémentaires et croisées.

L’objectif est d’offrir aux étudiant-e-s les outils pour appréhender les modalités d’ élaboration, de diffusion et de consommation des images en mouvement, y compris les plus actuelles, à l’aune des traditions esthétiques, philosophiques et culturelles qu’elles viennent constamment reformuler, voire contester.

Les productions médiatiques s’y voient inscrites dans une série dynamique de généalogies historiques (le plus souvent liées à l’émergence, depuis un peu plus d’un siècle, de paradigmes propres à la modernité techno-scientifique). Celles-ci permettent de mieux comprendre les enjeux qui définissent le présent comme les nouvelles tendances destinées à marquer l’avenir.

Parmi les points forts des enseignements donnés à Lille se détachent notamment certains objets d’étude :

  • Les installations et les dispositifs des images en mouvement dans l’art contemporain (en collaboration avec des institutions muséales)
  • La musique et le son
  • La couleur
  • La tradition philosophique de l’étude des médias et des arts (Adorno, Benjamin, Deleuze, Foucault, Kracauer)
  • Les genres spectaculaires : comique, horreur, film musical…

En 2015-16, le parcours cinéma s’est scindé en deux parcours distincts :

  • « Cinéma et nouvelles images »
  • « Cinéma, documents, archives ».

Dans ce cadre, une étroite collaboration avec la Cinematek (Cinémathèque Royale de Belgique, à Bruxelles) est désormais acquise (Echanges/cours à Lille ; conférences à Bruxelles ; stages ; recherche et exploration de fonds par les chercheurs, les doctorants et les étudiants ; colloques organisés en commun autour de ces travaux)

Le Master en Études cinématographiques à Lille 3 réunit des chercheurs dont les sensibilités pourtant différentes s’accordent parfaitement pour dire les enjeux posés par l’étude du cinéma parmi d’autres images et d’autres pratiques artistiques aujourd’hui. Le parcours en études cinématographiques réunit des enseignants-chercheurs de formations différentes (histoire et esthétique du cinéma, philosophie et philosophie de l’art) qui partagent ce souhait d’éviter le double écueil d’une interdisciplinarité trop flottante empêchant de saisir avec précision les interférences entre les médiums, et celui d’un repli du cinéma sur lui- même qui lui ferait manquer la richesse des rencontres avec les autres images. Les activités de recherche des enseignants-chercheurs en Études cinématographiques ont toujours été en ce sens, aussi bien lors des séminaires doctoraux que des journées d’études.

Le programme du Master international en Études cinématographiques et audiovisuelles (IMACS) déborde les frontières de la discipline. Il met en relief les liens déjà existants entre les chercheurs en cinéma et des chercheurs du Centre d’Etude des Arts Contemporains (en Arts plastiques et en Musicologie) ou dans des domaines d’enseignement et de recherche d’autres départements et d’autres centres de recherche (en Histoire et en Philosophie). Dans le cadre de journées d’études ou de séminaires doctoraux notamment, la proximité de l’ensemble de ces chercheurs a été éprouvée. Il s’agit donc bien d’offrir aux étudiants inscrits dans ce Master international la possibilité de bénéficier de ces échanges et de suivre des cours inscrits au programme des études cinématographiques et/ou des séminaires relevant d’autres domaines. La conjonction de ces disciplines distinctes est l’occasion de réaffirmer, quel que soit le mode d’approche ou la perspective privilégiée, que l’image est bien le centre des préoccupations de l’ensemble de ces chercheurs. Ces parcours aux frontières du cinéma constituent sans doute une des principales richesses du programme proposé à Lille, complété des activités de recherche conduites le plus souvent en collaboration avec des partenaires locaux (le Pôle Images NPDC et Le Fresnoy).

 

 

Programme

Télécharger la liste des modules disponibles: Tableaux 2015-16 IMACS 

Maquette Master Arts parcours international Cinéma 15-16

Le guide des études détaille non seulement les programmes et contenus de vos cours, mais vous conseille également pour le bon déroulement de vos études à Lille 3. N’hésitez donc pas à y consacrer le temps nécessaire à la lecture de ses informations.

Guide des études Master parcours international études cinématographiques et audiovisuelles IMACS

Vous trouverez par ailleurs, ci-dessous, le lien qui vous guidera au programme complet du Master Arts. Vous y trouverez l’ensemble des formations proposées dans le Master Arts et ses parcours :

Les Arts plastiques :

  • Arts plastiques et visuels
  • Exposition/Production des œuvres d’art contemporain.

Le Cinéma

  • Cinéma, Documents, Archives
  • Cinéma, Nouvelles images

La Musique

  • Musique/Musicologie et dispositifs contemporains

La Danse

  • Danse/Pratiques performatives

Le Théâtre

  • Théorie et pratique du théâtre contemporain.

Guide des études du Master Arts

Télécharger le calendrier universitaire 2015 / 2016

Ce calendrier générique est commun à l’ensemble des formations de l’Université. Il a été adopté également pour les cours de Master en Arts.

Attention : les plages des évaluations semestrielles (organisées par la Direction de l’Administration des Etudes et de la Vie Universitaire) ne concernent pas le Master Arts et ses parcours dont l’IMACS, car tout est évalué en contrôles continus.

Procédure d’admission

Le parcours IMACS à Lille 3 est soumis à une procédure de recrutement par le biais de dossiers de candidature.

Si vous n’avez pas de formation cinématographique universitaire ou si vos diplômes sont étrangers, vous devrez également télécharger le Formulaire de validation d’acquis des filières à sélection.

Conditions de candidature au Master Arts, Parcours International Etudes Cinématographiques et Audiovisuelles

(Ce lien comporte bien sûr les conditions d’inscription en 2015/2016)

Attention, les étudiants étrangers qui n’ont jamais obtenu de diplômes universitaires en France sont soumis aux procédures Campus France ou Dossier de validation d’acquis pour étudiants étrangers (dans ce dernier cas, il faut vous adresser avant le mois de Mars de l’année universitaire souhaitée, au Bureau d’Accueil des Etudiants internationaux : Bureau Accueil Etudiants Internationaux)

Vous trouverez sous ce lien l’ensemble des formalités et conseils qui vous guideront pour le bon déroulement de vos démarches :

https://www.univ-lille3.fr/international/venir-etudier/

Le parcours International est spécifique par ses exigences de mobilités. Il vous conduit donc nécessairement et prioritairement à vous renseigner, dès que possible, aux Relations internationales. Voici les contacts privilégiés qu’il vous faudra engager dès le début de l’acceptation de votre candidature à l’IMACS

Etudiants entrants


incoming@univ-lille3.fr

Téléphone: +33.(0)3.20.41.66.67

Fax : +33.(0)3.20.41.63.90

Etudiants sortants

erasmus@univ-lille3.fr

Toutes les informations sur les démarches à effectuer pendant votre mobilité dans le Guide de la mobilité Erasmus +

 

Pour toute information, s’adresser à :

Bureau A3-066 (Bâtiment A, niveau forum+1)

Tel : 03.20.41.63-91/63-41
Fax : 03.20.41.63.90

Contacts au Service des Relations Internationales:

Développement international
Martine Hamiache
martine.hamiache@univ-lille3.fr


Pour vos études à l’Université de Lille 3 dans le cadre de l’IMACS, voici vos contacts de proximité :

U.F.R. Humanités

Madame Katia PAYKIN (katia.paykin@univ-lille3.fr)
Chargée de mission Relations internationales

Département Arts

Professeur Laurent Guido (laurent.guido@univ-lille3.fr)
Coordinateur pédagogique du Master Arts – Parcours international en études cinématographiques et audiovisuelles

Madame Pascale JOLY (pascale.joly@univ-lille3.fr)
Tel. : 03 20 41 62 97
Administration Master – Parcours international en études cinématographiques et audiovisuelles

Pour les étudiants des universités partenaires qui souhaitent venir à Lille 3 dans le cadre de leur mobilité IMACS: Venir à Lille 3, étape par étape

Etape 1 : Avant le départ de votre université

  • Vous devez être sélectionné(e) par votre université d’origine
  • Si vous avez été sélectionné(e), merci de remplir un formulaire de candidature de 
l’université Lille 3
  • Le formulaire de candidature est à faire signer par votre coordinateur ou votre service des Relations Internationales et à renvoyer impérativement avant le 15 juin (2015 pour 2015/2016) pour les étudiants qui viennent pour le 1er semestre et l’année complète – ou avant le 15 novembre (2015 pour 2015/2016) pour les étudiants venant au 2nd semestre – par voie postale aux Relations Internationales : Université Lille 3
Domaine du Pont de Bois
Service Relations Internationales
Bureau des étudiants arrivants en programmes d’échanges Bâtiment A – Bureau A3.60
59653 Villeneuve d’Ascq cedex
  • Si votre demande d’inscription à Lille 3 est acceptée, vous recevrez une confirmation d’acceptation par courrier électronique, ainsi qu’une autorisation d’inscription par courrier postal pour les étudiants qui viennent d’un pays non européen
  • Attention, pour les étudiants originaires de pays non européens (à l’exception de la Suisse, Norvège, Islande et Liechtenstein), leur inscription à l’université est soumise à l’obtention du visa étudiant, à solliciter auprès des services consulaires français de leur pays d’origine. Le visa est obligatoire pour tous les séjours de plus de 3 mois
  • Pour toutes vos questions d’ordre administratif, merci d’écrire à : incoming@univ-lille3.fr
  • Pour toutes vos questions d’ordre pédagogique concernant les cours ou le contrat d’étude, voir votre responsable pédagogique : le Professeur Laurent Guido pour les cours d’études cinématographiques,
  • Vous pouvez consulter les programmes des cours pour trouver le détail des formations http://www.univ-lille3.fr/etudes/formations/

Etape 2 : Informations pratiques

Informations générales

  • Merci de bien vouloir consulter le guide d’accueil en ligne. Vous y trouverez de précieuses informations sur le fonctionnement de l’université, sur votre séjour et sur la vie quotidienne en France et à Lille.
  • Le calendrier de la semaine d’accueil sera communiqué par email aux candidats.
  • Offre de logement en résidence universitaire :
  • Dans la limite de ses possibilités (80 chambres), le Service Relations Internationales propose des chambres en résidence universitaire. Attention, cette offre de logement est un service offert par les Relations Internationales, en aucun cas, elle n’est un dû à l’étudiant. Les Relations Internationales ne peuvent s’engager à satisfaire toutes les demandes et ne peuvent être tenues responsables de la non obtention d’une chambre ou le non respect des choix de logement de l’étudiant. Pour toute demande de logement, merci de bien compléter la partie correspondante du formulaire de candidature et nous la faire parvenir aux dates indiquées: pour le semestre d’hiver ou l’année complète, avant le 15 juin 2015, et pour le semestre d’été, avant le 15 novembre 2015.
  • Le logement sera disponible pour la durée du séjour, pour un semestre ou pour l’année complète. La répartition des logements sera envoyée par email aux candidats. Elle est faite dans un souci d’équité entre toutes les universités partenaires.
  • Les étudiants devront confirmer leur réservation avant le 1er septembre. Ils s’engagent alors pour la durée complète de leur séjour. Les chambres non confirmées seront attribuées aux étudiants sur liste d’attente après le 1er septembre.
  • Offre de logement privé : toute l’information est disponible dans la partie correspondante du guide d’accueil en ligne (liste des résidences privées, sites internet spécifiques, conseils pratiques). Le Service des Relations Internationales vous accompagnera dans votre recherche (appels téléphoniques pour répondre aux annonces, conseils pratiques…)

Etape 3 : à votre arrivée à Lille 
Il est conseillé d’arriver à Lille en semaine, les bureaux de l’université sont fermés le samedi.

A votre arrivée, vous devez vous présenter aux Relations Internationales, bureaux des étudiants arrivant (A3-060), bâtiment A niveau forum + 1

L’inscription administrative

Le jour de votre arrivée à Lille, vous devrez être en possession des documents suivants.

  • Original ou photocopie de la carte d’étudiant de votre université d’origine indiquant votre inscription pour le semestre en cours
  • Original de votre contrat d’étude
  • 1 photo d’identité
  • Original et photocopie de votre pièce d’identité ou passeport
  • Pour les étudiants non européens, original et photocopie de votre visa étudiant
  • Original et photocopie de votre carte européenne d’assurance maladie ou une attestation de la compagnie d’assurance à votre nom précisant que vous êtes assuré(e) pendant votre séjour en France.
  • La sécurité sociale. Les étudiants non européens ayant moins de 28 ans devront obligatoirement adhérer à la Sécurité Sociale étudiante lors de leur inscription à Lille 3.
  • La carte d’étudiant. Les Relations Internationales vous donneront alors un dossier d’inscription administrative à remplir afin d’obtenir votre carte d’étudiant de Lille 3.
  • Pour les étudiants Hors Europe. Attention, le paragraphe suivant ne concerne que les étudiants non européens (à l’exception de la Suisse, Norvège, Islande et Liechtenstein dispensés de l’obligation d’obtenir un visa) .
  • Le visa Pour vous inscrire, le visa étudiant est obligatoire. Selon la durée de votre séjour, les services consulaires vous délivreront un visa de court ou de long séjour, sur présentation d’une lettre d’invitation de l’université Lille 3. En l’absence de visa pour le séjour, vous serez dans l’obligation de rentrer dans votre pays d’origine pour en faire la demande auprès des services consulaires français. On vous remettra une demande d’attestation OFII avec votre visa que vous devrez renvoyer dans les 3 mois suivant votre arrivée en France. Vous serez ensuite convoqué pour procéder aux formalités d’enregistrement. Pour plus de détails, voir le site de l’OFII.

Etape 4 : Durant votre séjour Choix des cours et contrat d’étude

  • Les étudiants en programme d’échange doivent impérativement venir à Lille 3 avec un contrat d’étude complété et signé par le coordinateur de l’université d’origine
  • Les étudiants doivent choisir leurs cours en fonction du contrat d’étude établi avant leur départ. Ils doivent également veiller à avoir un nombre de crédits ECTS suffisant. Si des changements sont effectués sur le contrat d’étude à l’arrivée de l’étudiant à Lille 3, l’étudiant doit le renvoyer à l’université d’origine afin que l’enseignant coordinateur d’origine approuve les changements effectués. Attention, pour être valide, le contrat d’étude doit être signé également par l’enseignant coordinateur de Lille 3 et par l’enseignant coordinateur de l’université d’origine
  • Le contrat d’étude est un document essentiel à la validation du séjour d’étude. L’étudiant veillera donc à être en règle
  • L’inscription aux examens se fera par le biais de l’ENT dont vous disposerez dès votre inscription à l’Université.
  • Pour l’aval du learning : L’étudiant devra présenter la liste précise des cours qu’il suit pendant le semestre. Dès l’aval des responsables, aucune modification ne sera plus acceptée. Voici votre bureau de référence :

Bureau Master

Bâtiment A. Bureau A3 317, 3ème étage.

Tél 03 20 41 62 97

Mail : pascale.joly@univ-lille3.fr

N’oubliez pas de communiquer les coordonnées mails de vos responsables pédagogiques dans votre université d’origine – envoi de vos résultats d’examens.

Etape 5 : Lors de votre départ de Lille

Avant de partir, vous devez vous rendre aux Relations Internationales afin de :

  • Vérifier vos coordonnées personnelles et celles de votre coordinateur ou des Relations Internationales de votre université
  • Faire le point sur les cours et examens auxquels vous avez participé et sur les crédits ECTS que vous avez obtenus
  • Recevoir l’attestation de fin de séjour à remettre impérativement aux Relations Internationales de votre université d’origine pour votre bourse Erasmus

 

Pour les étudiants de Lille 3 (départs): Vous devrez, dès que possible, prendre les contacts suivants avec les Relations internationales. Attention aux délais !

S’adresser à :
erasmus@univ-lille3.fr
Tel : 03.20.41.63-91/63-41
Fax : 03.20.41.63.90

Ce bureau vous guidera et vous conseillera scrupuleusement pour le bon déroulement de votre séjour dans l’université étrangère de votre choix.

Vous gardez contact avec votre université d’origine par le biais de votre ENT, n’hésitez pas à vous y rendre régulièrement.

Lorsque vous quitterez votre université d’accueil, il faudra, avant de partir, veiller à ce que toutes les démarches relatives au suivi de vos examens aient été faites, ceci pour permettre la validation de vos examens dans votre université d’origine.

Merci en toutes choses de vous référer au Guide de la mobilité Erasmus +

Tout vous est expliqué en détail.

 

Corps professoral

  • Edouard ARNOLDY est Professeur à l’Université de Lille 3, où il est responsable du Master en Études cinématographiques. Il a été directeur adjoint du Centre d’Étude des Arts Contemporains de 2008 à 2012.

Il s’intéresse aux pratiques sonores du cinéma depuis quelques années maintenant. Il a notamment publié en 2004 Pour une histoire culturelle du cinéma. Au-devant de « scènes filmées », de « films chantants et parlant » et de comédies musicales (Préface de François Albera, Liège, Céfal). Il est par ailleurs l’auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages prioritairement concernés par des questions d’historiographie et par les liens du cinéma à d’autres formes d’images, dont Histoires croisées des images. Objets et méthodes (direction, Montréal, CINéMAS, vol. 14, n° 2-3, 2004), À perte de vues. Images et «nouvelles technologies », d’hier et d’aujourd’hui (Bruxelles, Labor, coll. « Images », 2005) et Gus Van Sant. Le cinéma entre les nuages (Crisnée, Yellow Now, 2009).

Ses travaux actuels sont plutôt dédiés à quelques réalisateurs en particulier (dont Jean Renoir et Jean Epstein), aux pratiques sonores du cinéma (avec un intérêt marqué pour le bruit au cinéma) et à des questions d’écriture de l’histoire du cinéma. Son principal chantier de recherche aujourd’hui s’articule précisément autour de textes de Walter Benjamin et de Siegfried Kraccauer, avec pour projet un ouvrage où il s’agirait d’entrecroiser, le plus précisément possible, les lectures de leurs textes dédiés à l’histoire et au cinéma (ou à la photographie) ensemble. À l’aune de questions d’histoire du cinéma et de théorie du film posées par Benjamin et Kracauer (autour de films ou de genres notamment), l’ambition de cette recherche est d’envisager quelque chose comme une histoire invisible du cinéma.

Page personnelle : edouard.arnoldy@univ-lille3.fr

http://ceac.recherche.univ-lille3.fr/index.php?page=edouard-arnoldy

  • Laurent GUIDO est historien et Professeur des Universités. Il a longtemps enseigné (MCF, puis PR) à la Section de cinéma de Lausanne (UNIL), qu’il a dirigée entre 2010 et 2014.

Il a été invité pour des séjours de recherche à Paris I et Chicago, puis d’enseignement à Montréal (UdeM), Paris Ouest Nanterre La Défense et Bruxelles (ULB). Associant l’esthétique à des questions socio-historiques, il travaille principalement sur les liens entre film, corporéité et musique, ainsi que sur les théories du spectaculaire dans le contexte de la culture de masse. Il a collaboré, pour des expositions, des programmes et des rétrospectives, avec de nombreuses institutions comme le Musée Olympique, la Cité de la Musique, le Musée du Louvre, le Musée Rath, la Cinémathèque suisse ou les Giornate del cinema muto de Pordenone. Outre une centaine d’articles, il a notamment publié L’Age du rythme (Payot, 2007 ; rééd. L’Age d’Homme, 2014), Rythmer/Rhythmize (Intermédialités, 2010, avec M. Cowan), Between Still and Moving Images (J. Libbey/Univ.of Indiana Press, 2012, avec O. Lugon) et De Wagner au cinéma (Hermann, à paraître). Il prépare un essai sur les usages de la danse dans le cinéma contemporain.

Animés par la volonté de croiser l’analyse approfondie des images et des sons, la déconstruction historique et une critique matérialiste des dispositifs médiatiques, les enseignements de Laurent Guido à Lille portent sur les diverses formes du rapport entre musique et cinéma ; sur la mise en scène cinématographique de la performance corporelle (danse, sport…) ; sur les genres spectaculaires ; sur les représentations sociales et politiques au cinéma et dans les médias audiovisuels.

laurent.guido@univ-lille3.fr

http://ceac.recherche.univ-lille3.fr/index.php?page=laurent-guido

  • Jessie MARTIN est Maître de conférences. Elle travaille en Esthétique et Théorie du cinéma.

Après une réflexion consacrée aux problématiques descriptives de l’analyse de film, d’un point de vue théorique dans l’ouvrage Vertige de la description. L’analyse de films en question (Editions Forum/ Aléas, 2011) et d’un point de vue méthodologique dans le manuel Décrire le film de cinéma. Au départ de l’analyse (Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2011), elle a dirigé ses activités de recherche vers des problématiques liées à la couleur au cinéma.

Elle a publié un ouvrage Le Cinéma en couleurs (Armand Colin, 2013) sur l’histoire des techniques et des pratiques de la couleur au cinéma. Cette assise technique et historique lui permet alors de questionner la couleur dans une perspective théorique et esthétique, suivant des axes concourants: la couleur et le sensible : modalités d’appréhension et de caractérisation ; dire la couleur : notamment, comment le langage peut-il dépasser la symbolique ; deux paradigmes de la couleur au cinéma : « la couleur lumineuse » et « la couleur matérielle » ; l’image-couleur : la couleur en soi et la question de l’expressivité.

Ces orientations la conduisent à interroger différents corpus, du cinéma des premiers temps   aux productions actuelles. Elle a notamment analysé la description et la nomination autant technique qu’esthétique de la couleur, notamment dans un article consacré aux ouvrages publicitaires des fabricants de pellicules dans les années 1920 (revue 1895, n°71), et un autre consacré au discours sur la couleur dans les émissions télévisées Les Secrets des chefs d’œuvre (à paraître). Parallèlement, elle travaille sur des problèmes de représentation autour des notions d’image, et d’espaces singuliers, et corrélativement à des problématiques liées à la figuration et à la composition. Une partie des travaux consacrés à ces domaines ont porté sur différents corpus, dont le cinéma d’animation dans des articles parus dans les revues Entrelacs (n°8) et Textimage (n°4). Elle fera en outre paraître prochainement un article sur le ciel comme objet figuratif.

Page personnelle : jessie.martin@univ-lille3.fr

http://ceac.recherche.univ-lille3.fr/index.php?page=jessie-martin

  • Géraldine SFEZ est Maître de Conférences en études cinématographiques.

Agrégée et docteure en philosophie, ses recherches portent sur l’esthétique, la théorie et l’histoire des arts visuels contemporains, et s’articulent principalement autour de deux axes : le rapport entre les pratiques artistiques contemporaines et les pratiques mémorielles d’une part ; les relations entre cinéma, peinture, vidéo et photographie d’autre part. Elle a notamment publié « Natures mortes au cinéma : l’intranquillité des choses » dans la revue Ligéia (n°77, 2007), « L’image cinématographique comme support de citation » dans la revue CinémAction (n°122, 2007), « Bruce Nauman, Samuel Beckett : le corps mis à l’épreuve de la répétition », Limit(e) Beckett (n°0, 2010), « Au pied de la lettre. Bruce Nauman et les mots », Revue Histoire de l’art, (n°71, 2013). Membre du CEAC et du comité de rédaction de la revue Demeter, elle a organisé deux journées d’études dans le cadre du CEAC, l’une sur « Les philosophes au cinéma » en 2013, l’autre sur la « Mise en espace des écrans. Le point de vue des artistes » (avec D. Zabunyan et R. Venturi) en 2014. Depuis 2012, elle organise un séminaire sur les « Ecrans exposés. Cinéma, art contemporain, médias » en partenariat avec l’INHA.

Page personnelle : geraldine.sfez@univ-lille3.fr

http://ceac.recherche.univ-lille3.fr/index.php?page=geraldine-sfez

Informations utiles

CONTACT

Université Lille 3

Une université internationale

UFR Humanités, département Arts.

Domaine Universitaire du Pont de Bois
BP 60149

59653 Villeneuve d’Ascq Cedex France

Découvrir l’université

Fonctionnement

Grands projets de l’université

La DAEVU (Scolarité)

Bureau des Inscriptions Administratives

Bureau des examens et des diplômes

Bureau de la vie étudiante

Inscriptions / réinscriptions administratives

Autres inscriptions

Bureau Accueil Etudiants Internationaux

 

Plan de Lille

http://www.viamichelin.fr/web/Cartes-plans/Carte_plan-Lille-59000-Nord- France?strLocid=32NDJwaW01NTkwMDAxMGNOVEF1TmpNM01UZz1jTXk0d05qTXdNZz0 9

Transports : métro (Transpole) : Arrêt Pont-de-Bois (Ligne 1, direction « 4 Cantons ») http://www.transpole.fr/

 

Pour toutes questions que vous vous posez, n’hésitez pas… contactez-nous !

Coordinateur du Master International :


Laurent Guido (PR): laurent.guido@univ-lille3.fr

Secrétariat du Master :

Pascale JOLY : pascale.joly@univ-lille3.fr